Quelles sont les étapes pour vendre sa voiture ?

Selon Desrosiers Automotive, la moitié des voitures neuves qui ont été achetées il y a 15 ans sont toujours en circulation. Alors, si vous voulez vendre votre ancienne voiture, voici quelques étapes à suivre.

L’annonce

Dans votre annonce, valorisez votre voiture et mettez l'accent sur ses caractéristiques exceptionnelles pour attirer l'attention de l'acheteur. Soulignez ses qualités uniques et mentionnez les pièces que vous avez remplacées. Si votre voiture n'a jamais été impliquée dans un accident, faites-le savoir. Et surtout, n’hésitez pas à ajouter de nombreux détails captivants et incluez de magnifiques photos pour susciter l'intérêt.

Lire également : Detailing auto : le guide complet

Cependant, il est aussi judicieux de préparer à l’avance les documents pour vendre une voiture pour que tout se déroule à merveille.

Le prix

Pour le fixer, vérifiez les prix affichés dans votre région pour un modèle similaire sur des plateformes telles que AutoHebdo.net, Kijiji, Auto123.com ou encore Craigslist.

A découvrir également : Pourquoi Shopify reste indiqué pour les boutiques e-commerce ?

Néanmoins, s’il y a des quelconques problèmes, ajustez votre prix à la baisse en conséquence. Ceci dit, déterminez votre prix minimum de négociation en prenant en compte une marge de réduction allant de 20 % à 50 %, selon l'état du véhicule.

Inspection

Certains acheteurs peuvent exiger une inspection effectuée par un mécanicien agréé par un organisme tel que la CAA. Dans ce cas, demandez un rapport écrit de l'inspection.

La négociation

Pendant cette étape, faites preuve d'honnêteté, de patience et gardez le sourire tout au long du processus. Accompagnez l'acheteur pendant l'essai routier, mais avant cela, prenez une photo de son permis de conduire et demandez-lui de l'envoyer immédiatement par courriel ou message texte. Sinon, pour sécuriser la transaction, exigez un acompte et convenez une date de visite à la SAAQ.

Le contrat de vente

Bien que cela ne soit pas une obligation légale, les experts recommandent vivement de rédiger un contrat comprenant les éléments suivants :

  • Les noms et coordonnées du vendeur et de l'acheteur ;
  • Le numéro de série ;
  • La marque ;
  • L’année et le modèle du véhicule ;
  • Les garanties éventuelles ;
  • La description détaillée du véhicule ;
  • Le prix de vente convenu ;
  • Le montant de l'acompte versé ;
  • La date pour le transfert de propriété.

Le paiement

Concernant le paiement, demandez-le en espèces, par virement Interac ou par chèque certifié. Assurez-vous d'avoir l'argent disponible dans votre compte ou en votre possession avant de vous rendre à la SAAQ.

Les documents

Pour finir, il est temps de remettre à l’acheteur tous les documents nécessaires concernant la voiture, que vous avez déjà préparés pendant la première étape. Il s’agit des principales factures d’entretien, des réclamations d’assurance, du manuel de propriétaire, du certificat de cession et d’immatriculation, du rapport du contrôle technique…

La garantie

Cette étape n’est pas vraiment obligatoire, comme avec le contrat de vente. Mais selon le code civil, vous êtes légalement responsable des vices cachés. Par conséquent, afin de clarifier cette responsabilité, vous pouvez ajouter la mention "sans garantie contre les vices cachés" dans le contrat de vente.